Mes mains ont ce besoin incessant de traduire les émotions qui m'habitent.

Dans mon enveloppe, personne ne peut entrer. Elle est hermétique et abrite des sensations qui se bousculent et le besoin de dire, de montrer devient si grand qu'elle se dénude et se fissure.

Comme j'aimerais qu'on me retourne comme un gant!

Mais je reste dans ma solitude et je laisse mes mains tenter d'interpréter la poésie prisonnière de ma chair.

Parce que le nu exprime l'émotion, 

la beauté de l'âme.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now